Une SCIC mais pour quoi faire ?

L’expertise d’entreprise est un enjeu clé pour toute activité économique, on est d’accord. Mais c’est un domaine qui mérite aussi de se questionner sur son mode d’entreprendre et sur sa finalité sociale. Ayant à cœur de reconquérir des espaces d’action collective, les membres de FINACOOP ont, alors, fait le choix de se tourner vers la Société Coopérative d’Intérêt Collectif (SCIC). De fait, l’activité de FINACOOP dépasse la seule comptabilité et englobe consciencieusement :

  • Gouvernance d’un projet partagé d’utilité sociale
  • Gestion humaine des ressources
  • Dimension sociale du modèle économique
  • Évolution du droit de l’ESS 
  • Usages numériques favorisés et open source
  • Mesure, valorisation et amélioration de l’impact social
  • Communication éthique 
  • Rencontre à forte dimension récréative
« FINACOOP souhaite démontrer que les SCIC peuvent irriguer tous les domaines de la vie économique et sociale, y compris les professions réglementées telles que le secteur de la comptabilité. »

Extrait des statuts de la SCIC FINACOOP

Avoir le statut de SCIC, c’est bien, mais adhérer pleinement aux valeurs coopératives, c’est mieux et ça consiste fondamentalement à ça :

  • La prééminence de la personne humaine et son émancipation
  • La démocratie selon le principe 1 personne = 1 voix, pondérée par des collèges de vote
  • Un sociétariat multiple tourné vers l’intérêt collectif au-delà de l’intérêt de ses membres, dans un souci d’utilité sociale
  • L’indépendance de l’entreprise, sa pérennité, et sa transmission solidaire entre générations de coopératrices et coopérateurs
  • L’équité, la solidarité et le partage
  • La reconnaissance de la dignité du travail
  • Le droit à la formation
  • Le droit à la créativité et à l’initiative
  • La responsabilité dans un projet partagé
  • La transparence et la légitimité du pouvoir
  • L’intégration sociale, économique et culturelle, sur nos territoires d’implantation
  • L’ouverture au monde extérieur
  • La rigolade

Besoin de précisions ? Téléchargez nos statuts de SCIC SAS :

Comment tout a commencé

  • septembre 2015 : signature des statuts de la SCIC FINACOOP
  • septembre 2015 : refus de l’Ordre des Experts-Comptables de Paris-IdF d’enregistrer une 1ère SCIC d’expertise comptable
  • mars 2016 : recours auprès Conseil Supérieur de l’Ordre gagné contre l’Ordre de Paris-IdF
  • mai 2016 : immatriculation au Greffe du Tribunal de Commerce
  • juillet 2016 : lancement officiel

Pour en savoir plus sur ce périple, ce communiqué vous renseignera comme il faut.

« Chaque génération doit dans une relative opacité découvrir sa mission, la remplir ou la trahir. »

Frantz Fanon

Restons lié.e.s via notre newsletter :

Poursuivons l’échange sur les réseaux sociaux :