Révision coopérative

La révision coopérative est une obligation légale, et sinon et surtout une belle occasion de prendre du recul sur son projet coopératif.  C’est dans cet esprit que les réviseur·ses agréé·es de FINACOOP entendent bien mener leur mission.

La révision coopérative est une chance pour questionner et raviver la vie coopérative. Au-delà de la stratégie économique et financière ou des questions de gestion, le diagnostic que l’on pose ensemble permet d’interroger le projet d’entreprise, la vision stratégique et politique, l’organisation de la vie coopérative et ses instances, la vitalité démocratique.

Cette perspective réflexive pose aussi comme condition de réussite l’appropriation de cette démarche par l’ensemble des parties prenantes. De quoi assurer une cohérence là aussi avec les principes coopératifs en plus de favoriser l’intelligence collective et la confiance des membres envers leur entreprise.

Organisée dans le temps suivant une progression co-décidée, la révision coopérative entend répondre aux priorités et attentes des coopératives.

L’équipe de FINACOOP est volontairement pluridisciplinaire afin de permettre une complémentarité des compétences et expériences assurant ainsi un savoir-faire tant technique qu’humain, soit un savoir-faire coopératif au service des coopératives.

L’analyse critique de l’expérience de la révision coopérative et des réviseur·ses peut, doit désormais permettre d’offrir au delà de la vérification juridique et financière, un outil d’aide à la gouvernance démocratique et ainsi à la pérennité de la coopérative ; un dispositif à la hauteur des exigences coopératives avec discernement et coeur.

Art. 25-1 de la Loi n° 2014-856 du 31 juillet 2014 dite “Loi ESS”

“ Les sociétés coopératives […]  se soumettent […] à un contrôle dit  » révision coopérative » destiné à vérifier la conformité de leur organisation et de leur fonctionnement aux principes et aux règles de la coopération, ainsi qu’aux règles spécifiques qui leur sont applicables. “

Tous les statuts coopératifs, sauf exception, sont donc désormais concernés par la révision coopérative !

Chez FINACOOP, on se plaît à mettre en oeuvre la lettre et l’esprit de la révision coopérative pour les SCOP, SCIC et CAE.

Nomination du ou de la réviseur·se

Sa nomination ainsi que celle de son ou sa suppléant·e doit avoir lieu lors de l’Assemblée Générale, et ce sans durée d’engagement.

Les coopératives soumises à une révision coopérative quinquennale ont jusqu’au 01/07/2018 pour nommer leur réviseur coopératif en Assemblée Générale.

Une offre sérieuse

Notre offre se veut à la fois accessible et qualitative. Aussi, mener une révision coopérative comme nous l’entendons nécessite du temps.

Taux horaire : 70€ HT

Devis réalisé sur la base de 2 formules ayant comme standard la SCOP SARL

  • < 10 salarié·es / 3 j de travail = 1 470€ HT
  • > 10 salarié·es / 4 j de travail = 1 960€ HT

Et en fonction

  • des spécificités du statut juridique et du nombre de salarié·es
  • des besoins pour l’appropriation collective de la révision coopérative

Les réviseur·ses agréé·es et leur soutien

Catherine BODET

Après un doctorat d’économie, Catherine Bodet s’est tournée vers la production d’outils participatifs d’évaluation – dans le sens de « dire la valeur » – qui visent l’amélioration des pratiques (auto-diagnostic, bilan sociétal…) tout en gardant un pied dans la recherche sur les sujets comme la RSE, la lutte contre les discriminations et l’égalité professionnelle, la démocratie économique… Après avoir été 11 ans salariée d’une coopérative, elle est aujourd’hui cogérante de La Manufacture Coopérative, coopérative de recherche-action. Elle s’implique sur les aspects non financiers de la révision coopérative, intersection entre ses activités d’évaluation et ses activités de coopératrice.

Mathieu CASTAINGS

Mathieu Castaings est un expert-comptable, juridique et financier aux nombreuses qualités. Aventurier porteur de transformations sociales, il réalise en 2008 un tour du monde de 7 mois en auto-stop, à l’issue duquel il cofonde un réseau de volontariat international. Riche d’un engagement associatif et coopératif de plus de 10 ans, il crée FINACOOP en septembre 2015, comme une évidence pour faire converger son métier à ses aspirations sociétales.

Jean-Luc Chautagnat

Jean-Luc Chautagnat est tombé dans la marmite coopérative en 1997 et ne l’a jamais quitté depuis. Tout à commencer avec la transformation de l’association Oxalis en SCOP. Puis de développements en accompagnements de collectifs, Jean-Luc Chautagnat mène aujourd’hui diverses activités autour du tourisme rural en Savoie, du conseil et de la coopération internationale. Également membre fondateur de La Manufacture Coopérative, Jean-Luc Chautagnat porte la vision d’une République Coopérative.

Hervé GOUIL

Formé à la finance, au marketing et à la stratégie à HEC, Hervé Gouil a orienté ses recherches et activités professionnelles à l’intersection des domaines de la stratégie et des richesses humaines. Responsable Marketing Développement de l’Association Bretonne pour la Réadaptation et de l’EA Bretagne Ateliers, puis directeur de l’URSCOP de l’Ouest, créateur du Cabinet Anakena et enfin membre fondateur deLa Manufacture Coopérative, Hervé Gouil explore et partage les théories, pratiques et pédagogies de la coopération.

Stéphane VEYER

Issu du monde des études d’opinion et des sondages, Stéphane Veyer est diplômé de droit et de sciences politiques. Après quelques années passées chez McKinsey&Company, il a rejoint Coopaname à sa création pour y pratiquer l’activité d’aiguiseur de plumes. Il est depuis lors l’une des chevilles ouvrières de cette SCOP qu’il a codirigée entre 2005 et 2014. Coopérateur invétéré, Stéphane a cofondé et/ou est sociétaire d’une douzaine de coopératives, dont La Manufacture Coopérative.

Matthieu THIERRY

Matthieu Thierry, bientôt en stage d’expertise comptable chez FINACOOP et apprenti réviseur, a été piqué par la gestion et l’esprit coopératif dès sa première expérience professionnelle en SCIC. Il a ensuite découvert la révision coopérative avec un grand enthousiasme. Tellement d’enthousiasme qu’il a souhaité creuser le sujet jusqu’à faire son mémoire de Master CCA sur les critères de qualité de la révision coopérative.

Vous souhaitez en savoir plus sur la révision coopérative telle que nous la concevons ?

Contactez-nous